top of page
Rechercher

Le diktat de la pensée positive!



On dit souvent que le positif attire le positif, cela est dû aux réactions en chaîne de la pensée positive, car une pensée positive entraîne un comportement conditionné par cette pensée, si le résultat à ce comportement est lui aussi positif, alors ces pensées vont être renforcées et cela va entraîner un cercle vertueux et le circuit de récompense s'active par la libération de dopamine.

Néanmoins, parfois les pensées négatives polluent notre journée et nous plongent dans un cycle difficile à briser.


Faut-il penser positif pour arrêter de réfléchir au négatif?


Pas nécessairement. Des études, notamment celle du Dr Carla Shuman, démontrent que plus nous avons de pensées négatives et plus il sera difficile de briser le cycle; mais penser positivement tout le temps n'est pas la solution pour vaincre les pensées négatives.

D'après le Dr Shuman, le secret serait de penser "réaliste".

Par exemple, il ne sert à rien de culpabiliser en regrettant d'avoir eu une pensée négative assure la psychologue. "Etre dur envers soi-même n'est pas la solution, pas plus que de trouver une alternative positive à chaque pensée négative que nous avons."

Si nous avons eu une journée difficile, il est normal de dire c'était une journée difficile.

En revanche si nos pensées négatives nous empêchent d'être optimistes et d'avoir le moindre espoir voici quelques conseils:

  • Laisser aller et venir vos pensées négatives: vos pensées ne définissent pas qui vous êtes ou votre situation .

  • Accepter d'avoir été ou d'être critique ou pessimiste de temps en temps vous permettra de ne pas en faire une obsession et de pouvoir également accepté la positivité.

  • Développer la gratitude: quel que soit le type de journée que vous passez, prenez le temps de penser à des choses que vous appréciez. Et cela peut-être des choses très simple comme le café du matin, un échange agréable avec un proche, un joli paysage...

  • Mettez en place des routines de pensées pour contrôler vos pensées négatives lorsqu'elle constituent des freins et conditionnent des comportements néfastes.

Découvrez comment notre cerveau est influencé par nos pratiques quotidiennes et comment il influence nos comportements. Apprenez à maîtriser vos comportements et pensées négatives en mettant en place des routines de pensées ou routines de performance, grâce à la préparation mentale.


Isabelle Meichelbeck,

préparatrice mentale


122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page